Marco Tozzi Chaussures Textile / Turquoise Synthétique Bleu Peigne De Femmes Bleu Taille 39 Eu FrDKH

SKU65558356
Marco Tozzi - Chaussures Textile / Turquoise Synthétique Bleu Peigne De Femmes, Bleu, Taille 39 Eu
Marco
Fr
Rechercher
Fr Français
Login to MyVaisala
|
Tous les films
Offrir un abonnement
|
Nous sommes désolés, ce film n'est pas disponible sur votre territoire
Le film n'est plus disponible
Grands entretiens
Alexandre Astruc , Michel Contat France, 1976 Production : Sodaperaga
90' Français

Résumé

Trois heures de tête à tête avec Jean-Paul Sartre : chez lui, entouré de ses camarades de la revue "Les Temps Modernes" et de Simone de Beauvoir, l'écrivain et philosophe se livre à une véritable autobiographie intellectuelle. Sartre n'élude aucune question, revient sur son enfance si déterminante (première partie), son œuvre, ses choix littéraires, philosophiques et ses prises de positions politiques (deuxième partie). À travers l'histoire personnelle de l'homme Sartre, se dessine le portrait passionnant d'un bourgeois devenu intellectuel de gauche, d'abord écrivain philosophe puis acteur engagé des événements historiques du XXe siècle.

L'avis de Tënk

Trois heures de tête à tête avec Jean-Paul Sartre : chez lui, entouré de ses camarades de la revue "Les Temps Modernes" et de Simone de Beauvoir, l'écrivain et philosophe se livre à une véritable autobiographie intellectuelle. Sartre n'élude aucune question, revient sur son enfance si déterminante (première partie), son œuvre, ses choix littéraires, philosophiques et ses prises de positions politiques (deuxième partie). À travers l'histoire personnelle de l'homme Sartre, se dessine le portrait passionnant d'un bourgeois devenu intellectuel de gauche, d'abord écrivain philosophe puis acteur engagé des événements historiques du XXe siècle.

Arnaud Lambert Réalisateur

Vous aimez ce film, vous voulez le partager gratuitement avec un proche ? Vous devez au préalable avoir souscrit à un abonnement pour pouvoir offrir ce film. Si vous êtes déjà abonné(e) à Tënk, identifiez-vous Si vous n'êtes pas encore abonné(e), rendez-vous sur la page d’abonnement pour souscrire à la formule de votre choix

Votre souhait d'offrir ce film a bien été pris en compte. Votre proche va recevoir sous peu un mail l'informant de votre cadeau, ainsi que la marche à suivre pour pouvoir le visionner.

Alexandre Astruc

Alexandre Astruc, né le 13 juillet 1923 à Paris 16e, où il est mort le 19 mai 2016, est un réalisateur, scénariste et écrivain français. Passionné de mathématiques, ami de Boris Vian, Alexandre Astruc fréquente assidûment les caves existentialistes de Saint-Germain-des-Prés, dans les années 1940. Il est assistant réalisateur de Marc Allégret, avant de réaliser son premier court métrage, "Ulysse ou les Mauvaises Rencontres", en 1948. Il est également connu pour avoir développé, la même année, la notion de caméra-stylo dans un article de la revue L'Écran français : « Naissance d'une nouvelle avant-garde ». En 1994, l'ensemble de son œuvre cinématographique est distingué par le prix René-Clair, créé la même année.

Michel Contat

Michel Contat, né en 1938 à Berne, est un chercheur, écrivain, cinéaste, critique littéraire et journaliste vaudois, naturalisé français. Michel Contat passe sa jeunesse à Lausanne mais quitte la Suisse après mai 68 pour s'établir à Paris. À Paris, Michel Contat devient un collaborateur de Jean-Paul Sartre puis un des connaisseurs les plus proches du philosophe. En 1972, le célèbre philosophe accepte de parler de sa vie, de son œuvre et de son itinéraire intellectuel pendant six heures d'entretiens. Quatre années seront nécessaires pour que le film, puisse voir le jour. Réalisé par Alexandre Astruc et Michel Contat, le film sort en 1976, sous le titre "Sartre par lui-même". En 1982, il devient chercheur au CNRS, membre de l'Institut des Textes et Manuscrits modernes, ITEM, où il crée une équipe de recherche sur les manuscrits de Sartre. Il est directeur de recherche émérite depuis sa retraite en 2004. Il est président du Groupe d'études sartriennes (GES).

LES AUTRES FILMS DE LA PLAGE Grands entretiens

Boris Cyrulnik, neuropsychiatre, éthologue

Face aux fantômes

L'encerclement, la démocratie dans les rets du néolibéralisme

Le Hibou et la Baleine, Nicolas Bouvier

Toni Negri - 3 - Empire

Tout Tënk pour
6€ / mois
Suivez Tënk

Recevez notre programmation hebdomadaire

Abonnés
En ce moment
Rubriques
Formule numérique ou papier+numérique
Applis mobile
S'inscrire à la newsletter
© Télérama 2014
Vu sur le Net
Pablo Maillé
Après avoir été utilisé par Donald Tump dans un tweet incompréhensible, le mot “Covfefe” devient le nom d'une proposition de loi qui vise à... archiver les messages du Président américain sur le réseau social.

. Sept petites lettres,pour un néologisme des plus mystérieux. Rappelez-vous : le 31 mai dernier, Donald Trump poste un tweet que personnene comprend: —traduisez, . Aussitôt, Twitter s’emballe : qu’est-ce que le président américain a voulu dire ? Et pourquoi n’a-t-il pas corrigé sa phrase? Un sens se cache-t-il derrière ce mot, ou Trump a-t-il tout simplement tweeté plus vite que son ombre ?

Volontairement ou pas, ce tweet duprésident américain agite ainsi la toile pendantquelques heures... avant que celui-ci en joue dans un autre message, une fois le premier effacé:

Bref, on croyait cette (drôle) histoire de terminée, déjà enfouie dans les abysses d’Internet. Seulement voilà : un élu américain, Mike Quigley, a présenté, ce lundi 12 juin, une proposition de loi justement intitulée —soit, en acronyme, . Son objectif ? Faire archiver officiellement tous les écrits du président américain sur les réseaux sociaux. Si la loi passe l'épreuve du Congrès, les Archives Nationales américaines pourraient donc conserver tous les tweets de Donald Trump (ceux de son compte personnel, @realDonaldTrump , et ceux de son compte officiel @POTUS ), au même titre que tous les documents officiels fournis par le pouvoir exécutif. Y compris, donc, des tweets effacés, comme celui faisant mention du fameux .

Futureréférence

Mike Quigley, élu de l’Etat de l’Illinois à la chambre des Représentants, explique sa démarche dans un communiqué officiel : .

Si le projet peut faire sourire, il a surtout le mérite de révéler au grand jour des questions de droit fondamentales à l’ère numérique. Concrètement ? Depuis 1981, le « Presidential Records Act » disposeque toutes les déclarations du président des Etats-Unis doivent être conservées et rendues publiques. Or, elle ne précise pas vraiment (faute de mise à jour), si les tweets personnels d’un président sont ou non considérés comme des déclarations publiques —ce que le projet de loi de Quigley vise à pallier. Soulevée par plusieurs médias américains, la question était arrivée jusqu’à la Maison-Blanche, qui avait assuré disposer de pour enregistrer les tweets du président en tant que déclarations officielles, même quand ceux-ci étaient effacés. Sans jamais, toutefois, préciser la nature de ces .

Par ailleurs, comme le souligne Slate, si les tweets du président constituent effectivement des déclarations officielles, que dire de ses retweets ou de ses mentions «j’aime»? De ses publications Facebook, de ses vidéos Snapchat , voire de ses abonnements Instagram ? Ne devraient-ils pas, eux aussi, être considérés comme descommunications officielles ? Décidément, l’utilisation des réseaux sociaux par un président n’aura jamais posé autant de questions...

Veuillez patienter...
Cet article a été ajouté à vos favoris Cet article a été ajouté à vos favoris et partagé sur facebook Cet article est déjà dans votre liste de favoris. Il y a eu un problème lors de l'ajout aux favoris
Que faire ce week-end ?
Découvrir la sélection Abonné
Télérama Abonnements

Abonnez-vous à Télérama

Télérama Abonnements

Faites le plein de culture en vous abonnant à partir de 1€ !

Télérama Abonnements

Abonnez-vous à Télérama

Télérama Abonnements

Faites le plein de culture en vous abonnant à partir de 1€ !

Dans le blog

Abonnés
En ce moment
Rubriques
Formule numérique ou papier+numérique
Applis mobile
S'inscrire à la newsletter
© Télérama 2014
Podcast
Deux romancières très attendues se penchent sur des cadavres. La subtilité de l'une n'a d'égale que la malice de l'autre. Dominique Sylvain et Fred Vargas nous surprennent toujours et encore.
Download File

Temps glaciaires , de Fred Vargas

A l'instar du commissaire Adamsberg, voilà le lecteur embrouillé serré, condamné à une « balade hors piste dans les nuées » , rebondissant comme une bille sur du verglas, de suicides en meurtres, puis de suspects en suspects, du cercle arctique à Robespierre : glaçant ! Et c'est peu dire que cette « longue marche sans boussole dans les brumes » est un délice.

Cinq cents pages durant, voici un concentré du talent si singulier de Fred Vargas. Une progression en funambule au-dessus des méandres d'une intrigue aussi improbable qu'addictive (comment l'auteur va-t-il se sortir du guêpier dans lequel il s'est fourré ?), une galerie de personnages comme autant de pièces de collection (une mention particulière au sanglier Marc), un joyeux festival de références (la bonne s'appelle Céleste, comme celle de Proust).

Fred Vargas a le sens du conte et du récit, le goût du raisonnement poussé jusqu'à l'absurde, l'art de la question qui tue : « S'il y avait réellement un fond de l'air, comment appelait-on l'autre partie ? » Jamais à court d'une malice, elle entraîne le lecteur à « déserter les terres de la raison » vers les rives du mythe et de la légende.

Son nouveau roman, un des plus réussis, est un objet de pure poésie, souvent très drôle. Ce qui ne l'empêche pas de résonner avec l'actualité quand l'auteur évoque, à travers la figure de Robespierre, l'opacité redoutable du fanatisme. Le titre, Temps glaciaires , prend alors tout son sens.

Michel Abescat

Ed. Flammarion, 496 p., 19,90 €.

Ed. Viviane Hamy, Coll. Chemins Nocturnes, 336 p., 18 €.

Veuillez patienter...
Cet article a été ajouté à vos favoris Cet article a été ajouté à vos favoris et partagé sur facebook Cet article est déjà dans votre liste de favoris. Il y a eu un problème lors de l'ajout aux favoris
Télérama Abonnements

Abonnez-vous à Télérama

Télérama Abonnements

Faites le plein de culture en vous abonnant à partir de 1€ !

Télérama Abonnements

Abonnez-vous à Télérama

Télérama Abonnements

Faites le plein de culture en vous abonnant à partir de 1€ !

Sur le même thème

Spécialisé dans la formation Réseaux Sociaux depuis 2011, Clément Pellerin privilégie le sur-mesure dans son approche.

Auteur de la «Boîte à outils du Community Manager» aux Editions Dunod, il collabore régulièrement avec les plus grandes entreprises mais également des TPE-PME.